La transition écologique

Une écologie juste améliore le pouvoir d’achat

Tarit Jean-Paul, le 24 janvier 2019 à 16:47

Quel est aujourd’hui pour vous le problème concret le plus important dans le domaine de l’environnement ?

Tous les effets de l’activité humaine sur notre planète, je ne veux pas choisir parmi les dérèglements.

Que faudrait-il faire selon vous pour apporter des réponses à ce problème ?

Changer notre mode de développement.

Diriez-vous que votre vie quotidienne est aujourd’hui touchée par le changement climatique ?

Oui

Si oui, de quelle manière votre vie quotidienne est-elle touchée par le changement climatique ?

Pour l’instant les effets ne sont pas encore très importants sous notre latitude, mais nous allons voir les effets sous quelques dizaines d’années.

À titre personnel, pensez-vous pouvoir contribuer à protéger l’environnement ?

Oui

Si oui, que faites-vous aujourd’hui pour protéger l’environnement et/ou que pourriez-vous faire ?

Utilisation des énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques et géothermie), participation à coopérative citoyenne de production d’énergie renouvelable, préservation des terres agricoles à travers la participation à l’association terre de liens, voiture électrique, isolation renforcée de ma maison, potager sans pesticide, nourriture bio, poules, compost, réparation systématique de mes appareils, participation à des Repair Café, utilisation du vélo, mode de vie sobre.

Qu’est-ce qui pourrait vous inciter à changer vos comportements comme par exemple mieux entretenir et régler votre chauffage, modifier votre manière de conduire ou renoncer à prendre votre véhicule pour de très petites distances ?

Voir ci-dessus

Quelles seraient pour vous les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier pour vous inciter à changer vos comportements ?

Mode de vie plus sobre.

Par rapport à votre mode de chauffage actuel, pensez-vous qu’il existe des solutions alternatives plus écologiques ?

Non

Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à changer de mode de chauffage ?

Il faudrait sur-isoler ma maison pour encore baisser ma consommation d’énergie mais mais facture est déjà très réduite.

Avez-vous pour vos déplacements quotidiens la possibilité de recourir à des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle comme les transports en commun, le covoiturage, l’auto-partage, le transport à la demande, le vélo, etc. ?

Oui

Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à utiliser ces solutions alternatives ?

j’utilise déjà les transports en commun et le vélo le plus possible et ma voiture électrique quand je n’ai pas d’autres solutions.

Si non, quelles sont les solutions de mobilité alternatives que vous souhaiteriez pouvoir utiliser ?

Les transports en commun

Et qui doit selon vous se charger de vous proposer ce type de solutions alternatives ?

Acteurs institutionnels, entreprises, associations pour les transports doux

Que pourrait faire la France pour faire partager ses choix en matière d’environnement au niveau européen et international ?

Commencer à appliquer les lois et engagements pris lors des forums mondiaux et commencer par être un bon élève. En France on parle beaucoup mais on agit peu.

Y a-t-il d’autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Il faut changer notre modèle de développement, remettre en question le mythe de la croissance infinie, et mettre l’écologie au centre du nouveau modèle. Le premier Ministre doit être le ministre de l’écologie. Voici quelques propositions pratiques. – Un plan national drastique d’isolation des bâtiments payé par une taxe sur les plus pollueurs fuel lourd et kérosène, camions. – Visites gratuites pour chaque ménage par des experts pour faire des propositions personnalisées pour diminuer ses consommations (énergies, fluides autres.) avec création d’emplois. Les retraités qui ont des connaissances pourraient faire ce travail bénévolement. – Plan d’incitation a augmenter la durée de vie des produits. Création d’un indice de durabilité avec pour objectif de porter les garanties légales à 5 et 10 ans suivant les types de produits. Résultats attendus: un gain énorme de pouvoir d’achat et d’utilisation des ressources de la planète avec développement de l’économie circulaire relocalisée et créatrice d’emplois (récupération, réparation, recyclage, valorisation, réutilisation). – Favoriser la réparation des appareils, au moins un Repair Café dans chaque commune pour sensibiliser les gens à la réparation. – La France centralisée bride les énergies créatrices de ses territoires. Il faut décentraliser les moyens et les politiques publiques au niveau des régions pour tout ce qui n’est pas du domaine régalien. Prenons comme exemple l’EDUCATION NATIONALE: Une vraie décentralisation, c’est laisser fleurir les initiatives des régions, les bonnes idées essaimeront ensuite naturellement dans les autres régions.